Commune de CLARACQ

Le village de Claracq

HIER,

Ce village de type nettement Castelnau, riche en vestiges historiques, a été érigé sur l’emplacement d’un domaine gallo-romain («domaine de Clarus»). Il fut un lieu éminent à lépoque de la dominante romaine, car 2 voies de première importance le traversaient : le chemin de Saint-Pé d’origine protohistorique, réutilisé par les Romains franchissant les Landes au lieu-dit « Roumigué » et une voie qui traversait le Vic-Bilh en venant de Chalosse.

Comme son nom l’indique, le village de Claracq a une origine gallo-romaine, mentionné Claracum au XII siecle. Les traces d’occupation du site de Claracq à cette époque sont encore nombreuses : sur le plateau ou se trouve le village existe un ouvrage de fortification en terrassements. Ce Castera devait surveiller et protéger la villa romaine située en contrebas dans la vallée du Gabas.

Si Claracq eut quelque importance à l’époque gallo-romaine, celle-ci se maintint au Moyen-Age. En 1385, on dénombra pas moins de 47 feux. En 1546, Claracq est mentionné comme formant la même commune avec Garlède et au XVI siècle elle était dépendance de la baronnie de Coarraze.

Le château qui date en partie du XVII  siècle fut possession de la famille de Gramont. Quant à l’église, elle possède un portail renaissance qui présente un écusson orné de la vache héraldique de Béarn.

 

AUJOURD’HUI,

ENTREE VILLAGE

Claracq commune rurale de 242 habitants avec une superficie de 9,9 km² située dans le nord du Béarn (département des Pyrénées Attlantiques) entre Pau et Aire sur l’Adour. Elle est rattachée au canton de Thèze. Claracq adhère à la Communauté de communes des « Luys en Béarn ».

Le centre bourg qui domine à 248 mètres d’altitude offre au regard des paysages vallonnés qui surplombent la vallée du Gabas. Depuis le parc du château vous pouvez admirer la chaîne Pyrénéenne.

 

Publicités