Commune de CLARACQ

1620 Terrador

Retour à la page  À savoir

TERRADOR

Censier sous Pierre de Bruchelles, seigneur de Claracq

Le terrador de 1620 est intéressant d’une part, parce qu’il apporte un éclairage sur la communauté de Claracq antérieurement au compoix que nous avons déjà analysé, et d’autre part, il révèle des actes d’affièvement datés de l’An Mil, ancrant le village dans le Haut Moyen-Âge. Il nous fait remonter dans le temps plus encore que le censier de 1568 dit «Rosle de las poules». Les habitants de Claracq peuventt être fiers de posséder ces trois documents si riches en enseignements. Un long travail de transcription a été nécessaire; le terrier est rédigé en béarnais avec un vocabulaire parfois tombé en désuétude, parsemé d’abréviations qui ne nous sont pas familières et écrit au moyen d’un paléoalphabet qu’il convient de maîtriser. Compte-tenu du nombre important de pages, il a été nécessaire de scinder la reproduction du manuscrit en deux volumes: la première partie rassemble le préambule, les habitants soumis au cens, ceux de la Poudge, du Bourdalat et d’une partie de la Bielle, la seconde partie contient le restant des censitaires de la Bielle et ceux de la Serre et de la Ribère ainsi que les forens, ces habitants des communes limitrophes propriétaires à Claracq. Les premières pages du manuscrit sont dans un état médiocre, ce qui a nécessité un patient travail de reconstitution virtuelle pour pouvoir les rendre exploitables.

  • Pour consulter le document original                        
  • cliquez sur les couvertures ↓

Première partie                            Seconde partie

              

La transcription permet de rendre intelligible l’écrit qui ne l’est pas à tout un chacun. La tâche est simple sur le principe : passer d’une écriture manuscrite à une écriture typographique mais en pratique compliquée parce que, dans bien des mots, le choix de la lettre appropriée est incertain. Il convient de rester humble devant cette entreprise et il est probable que des corrections seront encore nécessaires pour rester aussi fidèle que possible à l’intention du notaire Laurent Minbielle du Navailhes, auteur du manuscrit.

  • Pour consulter la transcription
  • cliquez sur Terrador

L’interprétation du document nous permet de découvrir les différends qui opposent les habitants de Claracq au seigneur Pierre Bruchelles ainsi que la sentence du Conseil Souverain qui ordonne de procéder à l’arpentage des terres et à l’établissement d’un nouveau Censier. Nous découvrons pour chaque contribuable les terres soumises à l’impôt accompagnées de leur toponymie.

  • Pour consulter l’interprétation
  • cliquez sur Terrier

L’apparat nous renseigne sur ce document quelque peu insolite: son aspect, la date de rédaction, son contexte historique, le territoire concerné, les acteurs mis en scène, la hiérarchie sociale, etc

  • Pour consulter l’apparat
  • cliquez sur Terres segneites

%d blogueurs aiment cette page :