Commune de CLARACQ

Accueil » Associations » Claracq Générations » ATELiers » Mémoire&Histoire » 1836 Maison à Bruges

1836 Maison à Bruges

Retour à la page  À savoir

CONSTRUIRE UNE HABITATION MODESTE

Claracq sous la Monarchie de Juillet

Le 12 décembre 1836, à Bruges, la veuve Jeanne Huzet qui a fait le projet de reconstruire sa maison, mandate un homme de confiance Jean Jupé pour mener à bien le chantier. Devant notaire, elle passe contrat dans lequel elle détaille le cahier des charges des travaux. Y sont précisés les dimensions de l’ouvrage, les matériaux à utiliser, le prix de la maison, pas plus de 800 Fr et le délai du chantier fixé à 6 mois pour livrer un bâtiment hors d’eau. Y figurent également les modalités financières : échéances de paiement de l’acompte et du solde ainsi que la garantie hypothécaire consentie. Faute d’un document concernant directement Claracq en 1815, par rapprochement ce contrat revêt un intérêt certain pour mieux comprendre dans quel contexte la construction du presbytère a pu se dérouler. Surtout, il met en lumière de manière détaillée comment maître d’ouvrage et maître d’œuvre s’accordaient sur l’artéfact architectural. Les règles de l’art sont suffisamment connues et reconnues pour être transcrites au centimètre près. Est-il possible de dresser une image de la maison ? Vous êtes invité à le découvrir au travers de la transcription commentée et illustrée de la minute notariale conservée aux archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.

 

  • Pour consulter la transcription du document
  • Cliquez sur la couverture ↓

%d blogueurs aiment cette page :