Commune de CLARACQ

1385 Recensement

Retour à la page  À savoir

RECENSEMENT

Claracq au XIVe siècle

Connaître le peuplement des territoires a été une préoccupation de tout temps. Dès 1385, le vicomte de Béarn Gaston III dit Fébus ordonne un dénombrement des feux dans un objectif fiscal. Cette mesure administrative nous permet aujourd’hui d’avoir un cliché de l’occupation des territoires à cette époque bien qu‘un rapprochement entre nombre de maisons et nombre de foyers fiscaux n’est pas aisé. L’historien Dominique Bidot-Germa* à l’appui des minutes notariales estime le rapport de 1 à 1,2 entre feux réels et feux fiscaux dans le Béarn fébusien, à minima car seules les maisons passées devant notaire sont comptées.

Liste des «ostau»**, trente cinq au total, de la communauté claracquoise soumis au fouage, imposition féodale assise sur les feux au sens de foyers fiscaux, les foecs. Plusieurs familles figurent parmis les plus anciens contribuables de Claracq, les familles Lucy, Larqué, Marrigue, Roques, Lalanne, Monsenjouan, Labadie et probablement Baradat. En couleur, essai d’interprétation du patronyme ou du lieu de localisation.

  • L’ostau de Johan Claver (nom de famille évoquant un métier: forgeron cloutier ou bien celui qui porte les clés)
  • L’ostau de Guixot deu Fayet (qui est originaire de Faget soit quartier d’Oloron soit Mifaget ou bien d’un  bois de hêtres ?)
  • L’ostau de Tamon de Perer (nom de famille évoquant un métier: celui qui conduit un verger de poiriers)
  • L’ostau de Peyrucoo de Dosse (probablement originaire d’Osse-en-Aspe)
  • L’ostau de Fortaner de Peyroat (nom de lieu défini à partir du mot pierre, caillou, peut-être Peyrorade? )
  • L’ostau de P. de Nabarrane (P pour Pierre, originaire de la province de Navarre? )
  • L’ostau de Santz de La Case (de la maison)
  • L’ostau d’Arnaut de Larquer (nom de famille désignant un archer)
  • L’ostau deu Beruc d’Arroquefort (de Roquefort sur le territoire de Lasque)
  • L’ostau d’Arnaut-Guilhem de Lalane (de la lande)
  • L’ostau de Berduc deu Baradat (maison localisée dans l’enceinte fortifiée)
  • L’ostau d’Arnauton de Lucie (famille implantée de longue date; trois ostau(s) portent ce nom)
  • L’ostau de Guiraut, faur (forgeron)
  • L’ostau d’Arnaut-Guilhem de Tens (patronyme dont l’origine vient de tènement, tenure, étendue de terre cultivée) 
  • L’ostau de Fortaner de La Marrigue (nom de famille évoquant une clôture en terre ou en pierre sèche)
  • L’ostau d’Arnaut de Larquer (nom réitéré, homonyme ? autre membre de la famille? multi-propriétaire?)
  • L’ostau qui fo de Bernat de Burret (nom de famille évoquant la bure; de couleur brune)
  • L’ostau de Bernat deu Bares (est-ce un synonyme de baradat? Le contexte rend plausible cette interprétation)

Autre ostau, fo diit que ere deu diit Bernat

L’ostau de Tuquoo de Sent-Johan

  • L’ostau de d’Arnaut-Guilhem de Lovier (originaire de Louvie)
  • L’ostau de Berdolet de Bilheres (originaire de Bilhères, avec la graphie ossaloise)
  • L’ostau de Berdot de Lucie (autre membre de la famille Lucie qui plus tard sera aussi orthographié Lucy)
  • L’ostau de l’Abadie (maion seigneuriale, celle de l’abbé laïque)
  • L’ostau de d’Aramon-Guilhem de Lucie (autre membre de la famille Lucie)
  • L’ostau de P. de Jordaa (P pour Pierre, fils de Jourdâ prénom -originellement donné aux enfants baptisés avec l’eau du Jourdain- devenu patronyme)
  • L’ostau de Santz de Larroque (L’arroque ou roque est un rocher)
  • L’ostau de Johan de Claver (nom réitéré, homonyme ? autre membre de la famille? multi-propriétaire?)
  • L’ostau de Guilhemot deu Pont (du pont sur le Gabas probablement)
  • L’ostau de Guihem deu Baradat (seconde maison localisée dans l’enceinte fortifiée)
  • L’ostau apres lo deudiit Guilhem (probablement aussi dans l’enceinte fortifiée)

L’ostau apres lo d’Arnaud-Guilhem de Lalane, en la part dessus

  • L’ostau apres lo de Berduc deu Baradat (probablement aussi dans l’enceinte fortifiée)
  • L’ostau de Bernat deu Cerer (lieu où l’on récolte la cire?)
  • L’ostau de Peyrot de Lobassac (originaire de Loubajac? 65 après Pontacq)

 

Notes
* La fiscalité naissante dans le Béarn du XIVe siècle : la marque de Gaston III – Dominique Bidot-Germa dans l’ouvrage collectif « Signé Fébus Comte de Foix, Prince de Béarn » Marques personnelles, écrits et pouvoir autour de Gaston Fébus – Université de Pau et des Pays de l’Adour – Somogy Editions d’Art – 2014
** Paul RAYMOND archiviste Dénombrement général des maisons de la vicomté de Béarn en 1385 par ordre de Gaston Fébus – Editions Gascogne
%d blogueurs aiment cette page :