Commune de CLARACQ

Accueil » Associations » Claracq Générations » VISItes » Autour de CLARACQ

Autour de CLARACQ

Retour VISITES

Du jaune caneton au gilet jaune – Lauret / Sévignacq

Ferme GOURGOUSSA – Famille Capdeboscq

Témoignage

Lionel nous fait les honneurs de la visite. L’exploitation agricole est structurée selon deux pôles celui de l’élevage d’un troupeau de bovins « Blonde d’Aquitaine » et celui de la filière palmipède, du caneton à la commercialisation des conserves.

     

Cette entreprise agricole s’identifie par :

– son caractère familial, Marie et Eugène, Rolande et Roland, Jenifer et Lionel, trois générations de ‘’bâtisseurs’’,

– le charisme de son chef d’exploitation ; volubile et chaleureux, il parle de son savoir faire et de la manière de le faire savoir,

– un modèle économique qui a fait ses preuves lors des dernières épizooties aviaires : production, transformation, commercialisation et communication maîtrisées,

– une force de travail peu commune au sein d’une équipe soudée,

– de la foi et de la fierté envers sa profession dans un monde en mutation,

– l’intelligence d’une organisation qui prend appui sur le voisinage en ayant le souci de rapports humains.

Nous sommes heureux d’avoir cette entrepreprise comme partenaire de la Fête Horticole !

Centre de Tri VALOR BÉARN – SMTD Syndicat mixte de traitement des déchets Bassin Est du Béarn

Visite guidée par l’association Ecocène

Composé de trois halls : réception, tri et stockage, cet équipement a nécessité un investissement de 12500000 € HT. Permis de construire délivré fin 2012, mis en chantier au printemps 2014 pour une durée de travaux d’un an et demi, le centre de tri est mis en service en septembre 2015. Géré en régie par le syndicat SMDT, il a une capacité maxi de traitement de 24000 tonnes de déchets par an.

Ambiance d’usine, technologies parfois surprenantes pour le néophyte, process de prime abord labyrinthique, “robots” imposants et au final de la chaîne l’importance de humain, telles sont les impressions suscitées par cette découverte.

    

Notre animatrice environnement Lise, avec gentillesse et pédagogie, nous a expliqué les rouages pour séparer emballages et journaux afin de confectionner des balles faciles à transporter vers les usines de transformation en « matières premières secondaires ».

La présentation/discussion qui a suivi notre incursion dans le monde des machines nous a permis de mieux comprendre les enjeux liés au développement durable et d’appréhender les démarches d’éco-responsabilité dans nos pratiques quotidiennes.

MARSAN BA118 ⁄ OSSAU →

%d blogueurs aiment cette page :