Commune de CLARACQ

Accueil » Articles publiés par ainesrurauxclaracq

Archives d’Auteur: ainesrurauxclaracq

Visite au Musée

LES RICHESSES ANTIQUES DU VIC BILH

Après plusieurs mois de travaux, le Musée Gallo-romain de Claracq agrandi, réaménagé, embelli, a réouvert au début du mois. Une visite était réservée à Claracq Générations Mouvement ce jeudi 15 juillet 2021. Avec les commentaires de Lucas, nous avons découvert la nouvelle muséographie qui s’est enrichie de mosaïques autrefois visibles au musée d’Aquitaine à Bordeaux, de la superbe lampe à huile en bronze et de nombreux artéfacts rapatriés du dépôt archéologique d’Hasparren. À ne pas en douter, le musée de Claracq, le seul du département dédié à l’Antiquité, est aujourd’hui une pièce maîtresse pour transmettre le savoir sur la « Novempopulanie ». Félicitations à toute l’équipe qui s’est engagée pour ce renouveau sous l’impulsion du titre de Musée de France. 

Pour davantage d’humanité, les salles de cet équipement culturel pourrait être désignées par le nom des fouilleurs qui, grâce à leur passion de la civilisation aquitano-romaine, nous donnent aujourd’hui le privilège d’admirer ces richesses du Vic Bilh, les professionnels comme Jean Lauffrey, François Réchin ou Catherine Balmelle mais aussi les amateurs éclairés comme par exemple Dominique Etchecopar, Constant Lacoste. Ce serait une belle manière de leur rendre hommage. Un second vœu concerne la villa de Taron, sœur jumelle de celle de Lalonquette. Elle ne peut rester le parent oublié. Ce site retient notre attention pour son caractère palimpseste; c’est à la fois son grand intérêt, il nous livre 2000 ans d’histoire et son handicap l’inscription du dessus gomme en partie celle du dessous. Mais pourquoi pas un aménagement de site comme sur la rive du Gabas et un regroupement au sein du Musée de France des mosaïques aujourd’hui éparpillées dans plusieurs communes.

Invités

 Claracq Générations Mouvement

DONNER VIE AUX PROJETS

Comme de nombreux clubs, le notre vit le présent au travers de sortie, de repas, de jeux, de goûter, de concours -bien que ces derniers mois ils se sont faits rares pour les raisons que vous connaissez- mais ce qui fait essentiellement notre identité c’est le regard que nous portons sur le futur. Nous nous inscrivons dans une logique de projets. Passé le plaisir de faire ensemble pour les mettre en œuvre, ces projets sont porteurs d’un avenir, d’un développement possible, d’un lien avec d’autres générations. Trois projets majeurs émergent: la replantation du verger au château, la publication d’un ouvrage sur le patrimoine « Claracq en Vic-Bilh », la Fête Horticole. Comme tout un chacun, la situation sanitaire nous a impacté mais nous avons tenu le cap. Pour les réaliser deux conditions ont été réunies: la volonté de faire -quand on veut, on peut- et la mobilisation de moyens humains et financiers -le volontariat ne fait pas tout même s’il facilite la chose-. C’est ici qu’interviennent nos invités de ce soir. Ils nous ont apporté leur soutien accompagné d’une aide pécuniaire.

Notre gratitude va à la Fédération départementale Générations Mouvement associée à la Mutualité Sociale Agricole, tous deux nous ont facilité la tâche pour faire revivre le verger au château présenté à l’appel à projet « Liens et Solidarités ». Pour le projet d’édition, notre reconnaissance s’adresse d’une part à la Fondation du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne pour sa contribution déterminante dans le cadre de l’appel à projet « Culture et Patrimoine» et d’autre part à la Communauté de Communes des Luys et du Gabas pour son aide matérialisant l’accord de partenariat passé entre la collectivité locale et notre association. Bien que cela ne soit pas le sujet d’aujourd’hui, nous associons à ces remerciements l’ensemble des mécènes qui renouvellent chaque année leur effort pour que la Fête Horticole puisse perdurer. Vous l’avez compris, nous sommes en milieu rural, dans ce contexte  la vitalité repose sur toutes les générations et les aînés sont un maillon qui tient toute sa place.

Changement de nom

Claracq Générations Mouvement

NOUVELLE APPELLATION

Désormais l’association des aînés de Claracq s’identifie: Claracq Générations Mouvement.

AG cARc 2021

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Adhérents du Club des Aînés Ruraux de Claracq, vous êtes conviés à l’Assemblée Générale 2021. Chose inédite dans l’histoire de l’association, elle se tiendra en extérieur samedi 27 février. Rendez-vous au verger du château à 10 heures. Il s’agit d’une « AG-Action », une innovation en quelque sorte : outre le protocole rituel de l’Assemblée Ordinaire, d’une part une Assemblée Extraordinaire sera dans le mouvement, elle a pour objet le changement d’appellation de l’association, et d’autre part nous travaillerons sur le projet d’implantation du totem signalant le verdurier, un écrin pour l’œuvre réalisée par l’Atelier Mosaïque. Pour terminer, notre top-chef habituel nous prépare une collation champêtre. Prévoyez béret ou similaire, ambre solaire et tenue presque légère, la planète se réchauffe. Si vous n’êtes pas adhérent, il n’est pas trop tard pour rejoindre ce groupe qui se bonifie avec l’âge, il est ouvert à tous. Prenez contact au 05 59 04 75 13. 

Vue de face et de profil du totem

2o20 -> 2o21

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

FAIRE UN VŒU

L’année écoulée a bouleversé notre quotidien. Les activités sont perturbées mais point de léthargie. Le Conseil d’Administration vous souhaite une bonne Fête de Noël, probablement atypique, et une bonne Année 2021 en exprimant le vœu de se retrouver prochainement pour partager notre attachement au village de Claracq.

Pandémie

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

DE NOUVEAU CONFINÉS

Nous vivons au jour le jour, ce qui est possible aujourd’hui ne l’est plus le lendemain. Les vieux, qualifiées de vulnérables, sont contraints à demeure. À nous de faire de ce handicap un atout.

Espie lo vilatge

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

ROUTE BARRÉE

Pour ceux qui, dimanche 18 octobre 2020, n’ont pas eu la possibilité de suivre la visite commentée du village sur le thème des chemins et routes de la commune, voici un résumé en images. Bonne découverte !

Cliquez sur l’image

Mea-culpa

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

OUPS !

Sur l’annonce des visites commentées du village à l’occasion de la Fête Horticole, il fallait lire ESPIE LO VILATGE E MINYE et non ESPIE LO VILATGE ET MENYE. A l’impératif, le « e » final des deux verbes se prononce « o » (règle n° 527 au chapitre Prononciations des terminaisons dans la Grammaire béarnaise de Lespy). Le « y » peut aussi s’orthographier « j » (Dictionnaire béarnais ancien et moderne de Lespy et Raymond, c’est aussi l’écriture retenue par Palay dans son Dictionnaire du Béarnais et du Gascon modernes). Mais le premier « e » de menye est erratique ; le remplacer par un « i » en conformité avec la prononciation de ce verbe. Je remercie les regards attentifs qui ont repéré l’erreur et je présente mes excuses auprès du public. Apparemment cela n’a empêché personne de bien manger dimanche ouf !

Emblème

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

DÉCOR AU CHÂTEAU D’EAU

Le château d’eau de Claracq s’est doté d’une nouvelle parure. Fort à propos, le choix du décor fait écho au Musée Gallo Romain, les couleurs ne sont pas ostentatoires et le dessin est parfaitement mis en scène dans la perspective entre la mairie et le foyer. Cette rosace mosaïquée s’inscrit dans l’identité de la Novempopulanie, territoire antique des neufs peuples délimité par l’Atlantique, la Garonne et les Pyrénées, future Vasconia puis Gascogne. Le même motif a été utilisé à la villa Saint-Michel à Lescar et à la villa de Lalonquette. Est-ce le même commanditaire pour ces deux résidences ? Rien ne permet de l’affirmer, en revanche un même maître d’oeuvre est plus que probable.

Résultat concours photo

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

LE BONHEUR N’EST PAS PRÈS DE L’ARBRE

Le 1erseptembre le club des Aînés de Claracq participe au concours photo lancé par l’URCAUE Nouvelle Aquitaine sur le thème : « Ma ruralité heureuse vécue ou rêvée » (cliché en bas à droite). Le jury départemental a délibéré, parmi les 186 images reçues les 5 premiers clichés ont été choisies pour concourir à l’échelle de la région. Peut-être qu’une présence humaine sur notre perspective aurait été plus appréciée par le jury ?