Commune de CLARACQ

Accueil » La butte

La butte

Retour à la page «À découvrir» 

 

MOTTE CASTRALE

Le Moyen Âge a légué à Claracq une motte castrale. Localement elle est connu sous l’appellation « la butte ». Effectivement, elle se présent sous la forme d’un monticule de terre en bordure de chemin. Comme la plupart de ces vestiges castraux, son image est difficile à cerner. En faire une photographie expressive relève de la mission impossible. Végétation envahissante, fossés comblés au cours des siècles, architecture éphémère faite de bois aujourd’hui disparue, il ne nous est donné à voir qu’une relique de vestiges qui se doit d’être resituée dans un ensemble plus vaste. Ce dernier est désigné « casterà ». Il s’agit d’une enceinte fortifiée mettant à profit un site accidenté et protégé par des levés de terre et des fossés. La motte y supportait à l’origine un édifice charpenté qui dominait l’enclos. De l’autre côté du vallon du Gabas, le « Clos de Miossens » qui sera le siège d’une des baronnies béarnaises offre une configuration semblable. Nous avons à faire ici avec les prémices des fortifications médiévales annonçant le château fort maçonné qui nous est davantage familier. Pour se faire une idée plus précise de la motte castrale, la tapisserie de Bayeux du XIe siècle propose cinq représentations de buttes dont une en construction au cours des préparatifs de la bataille d’Hastings. La motte castrale est l’expression de la lutte de pouvoir au sein de l’élite sociale à une époque de féodalisation naissante. Ce patrimoine peu connu du public et pas toujours reconnu à sa juste valeur mérite toute notre attention.

Pour en savoir plus, les Aînés Ruraux de Claracq vous invitent à lire la brochure « La butte » dans la collection CLARACQ à découvrir – Petite histoire, grand moment !

Pour la consulter, cliquer sur la couverture de la brochure 

%d blogueurs aiment cette page :