Commune de CLARACQ

Manifestations

Pandémie

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

DE NOUVEAU CONFINÉS

Nous vivons au jour le jour, ce qui est possible aujourd’hui ne l’est plus le lendemain. Les vieux, qualifiées de vulnérables, sont contraints à demeure. À nous de faire de ce handicap un atout.

Espie lo vilatge

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

ROUTE BARRÉE

Pour ceux qui, dimanche 18 octobre 2020, n’ont pas eu la possibilité de suivre la visite commentée du village sur le thème des chemins et routes de la commune, voici un résumé en images. Bonne découverte !

Cliquez sur l’image

Mea-culpa

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

OUPS !

Sur l’annonce des visites commentées du village à l’occasion de la Fête Horticole, il fallait lire ESPIE LO VILATGE E MINYE et non ESPIE LO VILATGE ET MENYE. A l’impératif, le « e » final des deux verbes se prononce « o » (règle n° 527 au chapitre Prononciations des terminaisons dans la Grammaire béarnaise de Lespy). Le « y » peut aussi s’orthographier « j » (Dictionnaire béarnais ancien et moderne de Lespy et Raymond, c’est aussi l’écriture retenue par Palay dans son Dictionnaire du Béarnais et du Gascon modernes). Mais le premier « e » de menye est erratique ; le remplacer par un « i » en conformité avec la prononciation de ce verbe. Je remercie les regards attentifs qui ont repéré l’erreur et je présente mes excuses auprès du public. Apparemment cela n’a empêché personne de bien manger dimanche ouf !

Emblème

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

DÉCOR AU CHÂTEAU D’EAU

Le château d’eau de Claracq s’est doté d’une nouvelle parure. Fort à propos, le choix du décor fait écho au Musée Gallo Romain, les couleurs ne sont pas ostentatoires et le dessin est parfaitement mis en scène dans la perspective entre la mairie et le foyer. Cette rosace mosaïquée s’inscrit dans l’identité de la Novempopulanie, territoire antique des neufs peuples délimité par l’Atlantique, la Garonne et les Pyrénées, future Vasconia puis Gascogne. Le même motif a été utilisé à la villa Saint-Michel à Lescar et à la villa de Lalonquette. Est-ce le même commanditaire pour ces deux résidences ? Rien ne permet de l’affirmer, en revanche un même maître d’oeuvre est plus que probable.

Résultat concours photo

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

LE BONHEUR N’EST PAS PRÈS DE L’ARBRE

Le 1erseptembre le club des Aînés de Claracq participe au concours photo lancé par l’URCAUE Nouvelle Aquitaine sur le thème : « Ma ruralité heureuse vécue ou rêvée » (cliché en bas à droite). Le jury départemental a délibéré, parmi les 186 images reçues les 5 premiers clichés ont été choisies pour concourir à l’échelle de la région. Peut-être qu’une présence humaine sur notre perspective aurait été plus appréciée par le jury ?

Jeannette

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

Ce début octobre 2020, Jeannette ESTEBEN nous a quitté. Née en 1925, elle était la doyenne du Club des Aînés de Claracq. Avec elle se tourne la page des fondateurs ; elle faisait partie de la génération des 39 pionners qui en février 1979 ont créé l’association. Chaque année sa fidélité nous faisait chaud au cœur. Nous adressons nos condoléances les plus sincères à sa famille.

14e Fête Horticole

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

RENOUVEAU AUTOMNAL

Le club des aînés de Claracq a pris une décision qui fait exception dans un contexte qui ne l’est pas moins. Le fête horticole, ici dans sa 14e édition, est maintenue. Nos capacités d’adaptation nous permettent ce choix en réinventant le format de la manifestation. Nous serons heureux de vous accueillir pour une journée de retrouvailles, de redécouverte du village, de plaisir à la rencontre du monde des plantes ce dimanche 18 octobre 2020 sur l’esplanade devant la salle polyvalente. En cette période sans précédent, notre priorité est de vous protéger de notre mieux et de participer à l’effort de solidarité. Consultez le programme.

Cliquez sur la brochure 

Concours photo

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

AUPRÈS DE MON ARBRE, JE VIVAIS HEUREUX

Le Club des Aînés de Claracq participe au concours photo lancé par l’Union Régionale des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement. Le thème est « Ma ruralité heureuse – vécue ou rêvée – en Nouvelle-Aquitaine ». Nous avons proposé une vue sur les touyas à l’aurore. À vous de deviner l’endroit où elle a été prise. Si vous souhaitez voir la photo proposée au concours  et en savoir plus sur les paysages qui font notre quotidien, consultez la brochure « Paysages », disponible aussi sur le site de la commune, rubrique À savoir.

Cliquez sur la brochure 

Plaque d’espace public

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

VERGER DU CHÂTEAU

Placée aux extrémités de la voirie, « la plaque de rue » est aujourd’hui d’un usage courant pour les chemins de Claracq. Les autres espaces publics ne sont pas nommés. Pour faire exception, la désignation du verger au château s’est imposée plus pour le symbole que pour l’utilité. L’atelier mosaïque est mis à contribution. Il nous propose une création sous forme de corbeille de fruits, évocation de la « Corne d’abondance » celle où abonde fruits et fleurs pour exprimer la générosité, la prospérité, la régénération des saisons. Nous ne sommes pas loin des évocations de « Fortuna » et « Abondance », deux statuettes présentées au Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière (trésor de Vaise daté du IIIsiècle) qui proviennent d’une villa augustéenne implantée sur la rive droite de la Saône au nord de Lyon.

Solstice d’été

Club des AÎNÉS RURAUX de Claracq

CLARACQ CONFINÉ, CLARACQ DÉCONFINÉ, CLARACQ LIBÉRÉ !

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et un réel plaisir que nous avons retrouvé la liberté de faire ensemble dans le verger. Que du bonheur après ces longues journées de privation. Les petites mains se sont affairées pour désherber au pied des arbustes. Certaines très consciencieuses ont éradiqué tiges et racines, d’autres expéditives se sont contentées de supprimer la feuille. Les plantes florifères font preuve d’une bonne croissance, elles sont presque aussi grandes que les scions. L’engrais profite à notre petit monde. Cela aurait plu à Hubert Chavannes, ancien propriétaire du château de Claracq en 1927, lui qui faisait la promotion du «Basiphosphate» dans les revues «La vie à la campagne» et «L’agriculture nouvelle». Monsieur Hort du Verdurier aborde une superbe coupe de cheveux en brosse. Après quelques mois de négligence, le passage chez le coiffeur ne relevait pas du luxe. Voilà, c’est chose faite. Le nichoir propose toujours un gîte possible pour les mésanges. En  fait il a été colonisé non par les passereaux mais par une petite colonie d’insectes amateurs de pollen. Attention ! Certaines de ces bestioles piquent.